04.09.07

irrévolu - maintenant

  « Or, une chose diffère d’elle-même selon qu’elle agit dans l’ombre, sur le cours de nos pensées, la direction de nos actes, la couleur de nos humeurs, ou que l’atteint cette clarté qui n’est que de nous, la conscience. Dans le premier cas, on restera l’otage de jadis, dominé par des faits anciens mais irrévolus, dépossédé de soi-même, du seul temps réel, qui est le présent, parce qu’il ouvre sur le futur. Dans le deuxième, on pourra s’efforcer de mettre à distance ce qui fut avant, prendre congé des morts, tenter d’être soi,... [Lire la suite]
Posté par janu à 13:42 - - Permalien [#]

01.08.07

Bon sens – PageRank – éducation - oeuvre

    « Le seuil d’incompétence du quidam est évidemment atteint, c’est d’ailleurs pourquoi la société est en demande de bon sens. » (p. 19) « Sans doute, l’un des enjeux pour tout enseignement et toute pédagogie aujourd’hui est d’apprendre à se servir du Net, d’apprendre à « critiquer », à problématiser et à construire au moins autant qu’à chercher, trouver et couper-coller. » (pp. 30-31) « C’est l’importance dans l’opinion qui mesure l’importance dans l’opinion. Pour le dire en grec, on élève la doxa au carré, et,... [Lire la suite]
Posté par janu à 11:25 - - Permalien [#]
01.08.07

Délicatesse

  "La littérature française s’est construite sur la délicatesse : délicatesse des sentiments, des relations, délicatesse des situations et délicatesse des délicatesses de la langue. Qui oserait défendre la délicatesse aujourd’hui passerait pour le premier des réactionnaires ou le dernier des ringards. Et pourtant : dans le tissu des relations comme dans le tissu de la langue, qui pourrait nier son importance ? Demandons-nous plutôt ce que la société du spectacle aura saccagé." Martin Rueff, Comme si... [Lire la suite]
Posté par janu à 11:16 - - Permalien [#]
08.05.07

Ingouvernable

  « Le problème de la profanation des dispositifs (c’est-à-dire de la restitution à l’usage commun de ce qui a été saisi et séparé en eux) n’en est que plus urgent. Ce problème ne nous sera jamais posé correctement tant que ceux qui s’en empareront ne seront pas capables d’intervenir aussi bien sur les processus de subjectivation que sur les dispositifs pour amener à la lumière cet Ingouvernable qui est tout à la fois le point d’origine et le point de fuite de toute politique. »   Giorgio Agamben, Qu’est-ce... [Lire la suite]
Posté par janu à 14:08 - - Permalien [#]
02.05.07

Jungle (loi de la)

" Nul n’est censé ignorer la loi de la jungle. Dans un souci de rentabilité, on a supprimé l’enseignement à l’école. Donner à manger à tous les habitants de la planète ruinerait l’économie mondiale. Votre femme n’a pas de vison, votre enfant a besoin d’une voiture électrique, vous voulez payer vos impôts : est-ce bien raisonnable ? Arriérés, les Français ne comprennent pas qu’ils doivent travailler plus et pour un salaire moindre. Pour vaincre le chômage, il faut allonger la journée de travail. Les... [Lire la suite]
Posté par janu à 18:43 - - Permalien [#]
16.04.07

Génétique

  Morale d’ivrognes au café du commerce ……………………………………………………………………….   « Et, comme d’habitude, le ton a monté − le ton montait toujours dans les bars de Belfast. La vieille recette usée : la démocratie constitutionnelle, la liberté par la violence et les éternels droits de l’homme. Autrefois, nous discutions de femmes nues, mais au bout de quelques années chacun de nous a cessé de croire aux mensonges des autres. Chuckie s’est lancé à corps perdu dans un débat éthéré sur la morale, ce que j’ai trouvé assez ... [Lire la suite]
Posté par janu à 10:31 - - Permalien [#]

16.03.07

Sacco ; franco

 « Bon, on en était où ? coupe le Roi brusquement, je vais me mettre sur ce divan avec un bon plaid, ça ira bien comme ça, donnez-moi du vin chaud, apportez-moi un bout de confit sans haricots, avec des röstis, juste un petit bout, tiède, on en était où ? avec tout ça, je ne sais plus. On parlait d’ours, dit la Duchesse. Il y en a qui étaient pour et d’autres contre, dit une petite femme avec un bicorne sur la tête surmontée d’une grosse boule de neige. Comment ça Contre les ours ? dit le Roi. Les... [Lire la suite]
Posté par janu à 18:45 - - Permalien [#]
07.03.07

Révélation - Enthüllung

      « Dimanche 27 mai 1945  […]   Depuis hier le courant est revenu. Fini le temps des bougies, des coups frappés à la porte, fini le silence. À la radio on reçoit des émissions de la Berliner Sender. Qui apporte essentiellement des nouvelles, des révélations, odeur de sang, cadavres, horreur. Dans de grands camps à l’est on aurait brûlé des millions de gens, principalement des Juifs. Avec leur cendre, ils auraient fabriqué de l’engrais chimique. Et la meilleure, c’est que... [Lire la suite]
Posté par janu à 13:12 - - Permalien [#]
25.02.07

Nature

«  Au moment où elle ouvre la bouche pour manifester quelque chose, je lui glisse dedans ma langue déjà pointée en avant (ça l’avait étonnée déjà comme j’arrive à parler la langue coincée entre les dents) et je la tourne dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, comme on doit le faire, en spirale, de plus en plus profond.    Jusqu’à toucher les ganglions pour l’obliger à déglutir dans le haut-le-cœur prévu qui permet de la faire pivoter sur elle-même en arrachant sa robe, d’éteindre d’un coup de... [Lire la suite]
Posté par janu à 12:12 - - Permalien [#]
14.02.07

timide

  " Je suis du genre photographe extrêmement timide qui demanderait sûrement l’autorisation de la prendre en photo à une personne qui me demanderait de lui tirer le portrait. "   Philippe De Jonckheere      
Posté par janu à 11:42 - - Permalien [#]